Le Lien 112 : Juste quelques contre-vérités de Alain Kelyor

Monsieur Kelyor, sans doute ému par sa relaxe puis par l’appel du Parquet de Meaux, a produit quelques erreurs et contre-vérités dans le lien numéro 112 dans la rubrique « Juste un p’tit Mot de Alain KELYOR ».

Nous allons rétablir ici la vérité des faits en passant sur le peu d’estime qu’il a de toute opposition et les remarques désobligeantes du Premier Magistrat de la commune à notre égard.

Reprenons ses écrits, en italique dans le texte.

« L’opposition verte, comprenant un seul élu, soutenu par une équipe sans éthique, sans morale, qui cherche par tous les moyens, (y compris procès et démarches en tous genres auprès des autorités administratives) à annuler toutes les actions municipales sans s’occuper une seconde de l’intérêt des Emerainvillois). »

FAUX – nous ne cherchons pas à faire annuler TOUTES les actions municipales. C’est justement dans l’intérêt des Emerainvilloises et Emerainvillois que nous nous réservons le droit de déposer des recours devant le Préfet ou en justice. Non pas de TOUTES les actions mais de celles qui nous semblent aller à l’encontre des habitants d’Emerainville. Nous avons confiance dans la justice de notre pays et respectons ses décisions, monsieur Kelyor nous nierait-il le droit d’aller en justice ? Nous refuserait-il le droit de nous opposer à sa politique qui serait à ce point si parfaite ?

« Pour preuve les démarche auprès de la sous-préfecture pour faire annuler le macaron,.. » 

FAUX – nous avons fait parvenir à la préfecture une pétition de plus de 800 signatures contre le principe d’une zone bleue étendue à toute la ville sans discernement et nous étions opposés au paiement annuel du macaron qui était prévu à l’époque.

« …la construction de parkings… »

VRAI – nous nous opposons à la construction anarchique de parkings sur la commune. Par ailleurs des arbres ont été abattus et nous attendons encore  la plantation de nouveau comme l’avait promis le maire.

« …ou encore soutien systématique sans, par ailleurs, connaitre le dossier, accordé à tous ceux (commerçants, salariés de Mairie) qui intentent des procès à la ville. »

FAUX et VRAI – nous n’apportons pas un soutien systématique et oui nous apportons notre soutien à celles et ceux qui en font la demande et dont nous estimons le combat juste. Toujours dans le respect de la loi, charge à la justice d’établir la vérité. Que serait une opposition qui se désisterait face au pouvoir en place et à des actes qu’elle condamne ?

Nous ne commenteront pas la suite de ce « P’tit Mot ». Nous laissons à la justice le choix de ce dernier.

 

 

 

Laisser un commentaire