Condamné pour diffamation !

Pierre Parizia, maire adjoint en charge des finances et président de l’ULEM à été condamné pour diffamation envers Jacques Huleux. L’audience avait lieue le 8 mars, le délibéré reporté du 3 mai au 31 mai, vendredi dernier le verdict est tombé.

Cette condamnation de l’ULEM intervient après des années d’insultes et de diffamation de toutes les personnes qui ont osé s’opposer aux décisions du maire d’Emerainville et de son équipe.

Les tracts jaunes, « les torchons jaunes », ont été pendant des années le bras armée de la majorité municipale et n’ont eu de cesse de calomnier systématiquement et nommément. Voir notre article sur le sujet.

Peu de personnes ont eu le courage et la détermination pour engager des poursuites à l’encontre de l’ULEM. A travers cette condamnation, ce sont toutes les personnes qui ont été mises en cause un jour ou l’autre qui peuvent se sentir soulagées : justice leur a été rendue.

Monsieur Kelyor ne pourra plus fanfaronner et expliquer que les tracts de l’ULEM étaient « de l’humour, un peu comme le Canard Enchaîné »… l’ULEM a été condamné pour diffamation !

Voir l’article du Parisien

Laisser un commentaire