Police Municipale

La mission de notre police municipale est un sujet controversé par de nombreux habitants.

La majorité sortante n’a jamais fourni le moindre bilan, ce n’est pas faute de l’avoir demandé à maintes reprises durant les 6 années de ce mandat. Je n’ai été convoqué qu’à une seule réunion à ce sujet, réunion en présence du commissaire divisionnaire.

L’association des Maires de France a réalisé toute une étude sur ce sujet. Elle conclut, en ce qui concerne le nombre de postes de policiers municipaux, pour les villes de 10 000 habitants, à 2,8 équivalent temps plein.

Ce ratio, appliqué à notre ville demande une adaptation. Nous avons comme particularité d’avoir 8 000 habitants en deux quartiers. Cela pris en compte, nous pourrions penser que pour Emerainville un effectif de cinq ETP (équivalent temps plein), devrait être suffisant. Mais ce n’est pas aussi simple car il nous faut prendre en compte sa mission et le bilan de départ.

Certes, la sécurité en France est du pouvoir de l’État, ce qui est défini depuis la Révolution française.

La pratique nous montre que l’État se désengage lorsqu’il existe une police municipale. Ce qui revient à payer, par nos impôts, 2 fois notre sécurité : à l’état (…) et à la ville !

Quoi qu’il en soit, il est de la responsabilité du Maire d’assurer la sécurité de ses administrés, et, dans l’immédiat, s’il n’est pas à l’ordre du jour de se priver de notre police municipale, il y a lieu de redéfinir sa mission au service de tous les citoyens.

Laisser un commentaire