Le temps est passé, mais des éléments sont toujours là.

La crise sanitaire n’en a pas fini, avec un nouveau variant, peut-être pas plus dangereux, mais plus contagieux.

Cette crise sanitaire est semblable à une tempête, secouée par le manque de confiance envers nos gouvernants. Oui, cette crise est complexe puisque située en zone scientifique inconnue, mais les changements d’orientation, une fois en vertu des quelques données scientifiques, une autre au regard des stocks de masques disparus, puis au regard d’une compréhension psychologique obscure ! Des vagues très hautes qui ont discrédité nos gouvernants, ils auraient pu faire mieux.

Il leur aurait fallu, pour cela, connaître mieux les Français et faire confiance à leur intelligence.

À ce jour, les mandats électifs municipaux, départementaux et régionaux sont renouvelés.

Pour Emerainville, rien n’a changé parmi la majorité municipale, toujours des querelles, avec l’ex-adjoint à l’urbanisme, duel stérile qui fait diversion et camoufle une absence de réflexion et de vision d’avenir.

L’élargissement de la Francilienne qui traverse notre commune est toujours la source de nos nuisances sonores et pollutions de l’air que nous respirons.

Les négociations avec l’aérodrome « Lognes Emerainville » là aussi source de nuisances sonores sur notre quartier de Malnoue est toujours sans suite.

Ce qui n’a pas changé avec cette nouvelle mandature, c’est la réponse à un grand nombre de questions posées à M. le Maire, « Ce n’est pas de ma compétence ».

Oui ! Une nouveauté tout de même, importante, un boulanger s’est installé quartier de Malnoue, enfin, installation attendue depuis des années.

Une autre nouveauté sur la commune, j’ai été élu au sein de la région Île-de-France. Cela ne changera pas votre vie, mais je vous informerai des budgets qui ne sont pas demandés, des aides financières qui existent pour tous les Franciliens, mais qui n’arrivent jamais, pour la raison qu’ils ne sont pas recherchés.

En cette période de fin d’année 2021, nous sommes occupés à débattre et voter les budgets pour 2022.

Une aubaine, à ce jour les taux d’emprunt sont extrêmement bas, ce qui devrait permettre d’investir en 2022 pour lutter contre les effets du dérèglement climatique. Le budget des familles utilise de façon logique la baisse des taux d’emprunt dans cette période.

Je vous dois un commentaire sur la rupture de mission qui m’avait été confiée par M. le Maire. (Doc de la lettre de mission) Or en novembre 2021 je suis appelé par le président du GALE (groupement des clubs utilisateurs de l’aérodrome Lognes/Emerainville). Il est surpris, tout comme ADP, de mon absence lors de la réunion ad hoc en préfecture. Cette réunion a fait l’objet de 3 rencontres préparatoires auxquelles j’étais présent. Nous étions en attente d’une date à l’initiative de la préfecture. J’en conclus que ma fonction de négociateur était de trop. Élément que je considère comme important pour acter la rupture. Pour être informé pour exercer cette mission, il faut faire la cour et antichambre façon monarchie, en mairie pour recueillir la moindre information. M. le Maire ne s’en cache pas, en conseil municipal il me répond : « vous n’aviez qu’à venir me demander ». Je ne vous ai jamais refusé des informations. Pour notre maire c’est sa façon de travailler.(Lettre de mission AK:JH)

Il est vrai aussi que de mon côté, les critiques étaient atténuées pour ne pas ralentir cette mission.

Un autre sujet m’a motivé à rompre ma participation. « La montagne de terre, face à l’hôtel IBIS ». En date du 23 septembre 2021, le tribunal administratif de Melun a rendu son jugement sur la responsabilité du chantier 44 bl, de Beauboug « la montagne ». (Jugement TA de Melun – Pylos Le jugement rend la mairie d’Emerainville responsable à 80 % et par conséquent ordonne à la municipalité de faire déplacer cette montagne dans un lieu approprié. C’est un coût, l’évaluation du propriétaire 3,7 millions d’euros, l’évaluation de la mairie auprès de l’entreprise de transport 7 millions d’euros. Cette facture à ce jour sera répartie à 80 % mairie et 20 % société Phylos propriétaire du terrain.

Imaginez un instant que nous ayons, nous contribuables de la commune d’Emerainville à régler cette somme.

Pour ma part je ferai tout pour que la responsabilité de cette mauvaise gestion soit retournée sur la personne de M. A Kelyor.

Sur le site vous trouverez toutes les pièces de cette affaire.

Pour l’immédiat l’équipe ENSEMBLE pour EMERAINVILLE et moi-même nous vous souhaitons des fêtes de fin d’année les plus agréable possible.

Rendez-vous à la première semaine de janvier 2022.

 

Laisser un commentaire